Ž Peuples oubliĂ©s » Blog Archive » « SabaĂŻ dii » le Laos : bonjour le Laos…

« Sabaï dii » le Laos : bonjour le Laos…

Par pstuder, le 29 mars 2009
Catégorie : Actu du site, Laos

Formule chantante pour se saluer… Le Laos est un pays aux charmes discrets qui conserve aujourd’hui un bien être nonchalant…

lao1

Le Laos est un petit pays en nombre d’habitants : un peu plus de 6 millions. En revanche, il compte une grande diversité d’ethnies : on en recense officiellement 49 différentes (Laos Taï, Hmong, Mieng, Kha…).

lao

C’est un régime à idéologie marxiste. Il est dirigé par un seul homme : le Général Khamatay Siphodone. La gouvernance s’est assouplit au fil des années. Néanmoins, il subsiste quelques restes comme par exemple l’instauration du couvre feu qui pousse les restaurants à fermer leurs portes vers 23h.

Le Laos est traversé sur 1 800 km par le mythique fleuve : le Mékong.

lao3

Le Laos reste cependant fragile car il est économiquement dépendant de la Thaïlande et importe quasiment l’intégralité de ses biens de consommation.

Surprise culinaire !

A notre grande surprise, nous trouvons dans les grandes villes la baguette française ainsi que ses accessoires qui vont bien : pâté, cornichons… Quel régal, nos papilles retrouvent des goûts connus. Nous trouverons même un soir à Ventiane de la tarte flambée cuisinée par un belge.

dia4

En revanche, si vous souhaitez du local, il n’y a aucun problème pour trouver sur le marché du rat, des œufs de fourmis, de la peau de buffle séchée, des sauterelles grillées…

dia5

dia6

Le bambou

Le bambou est un matériau végétal omniprésent au Laos. Il est avant tout travaillé comme objet utilitaire (mur des maisons, radeau, échelle, échafaudage…), et peut parfois être utilisé pour la décoration des maisons.

dia7

L’aumône des moines : un rituel ancestral

Chaque jour, au levé du soleil, les moines quittent leur monastère pour venir chercher le « reras » ou l’aumône.
C’est un rituel immuable qui consiste pour les jeunes moines à mendier leur nourriture auprès des habitants comme l’avait fait Bouddha en son temps.

dia8

Ce rituel ancestral est malheureusement menacé par le tourisme notamment à Luang Praban. Les touristes se comportent mal et gêne cette coutume. Les moines se posent la question aujourd’hui de la continuité de cet acte dans ces conditions…

Le tourisme : un danger ?

Petite surprise en arrivant au Laos et plus particulièrement à Luang Praban, ville située au nord du pays, classée en 1995 patrimoine mondiale de l’Unesco, la densité de touriste au m². Depuis notre départ, nous n’avions jamais vu une telle concentration de touristes. Et le projet d’implantation d’un aéroport international devrait encore accentuer le phénomène.

dia9

Heureusement, il suffit souvent de quitter les sentiers battus pour retrouver de l’authenticité dans les rencontres.

dia10

Il est vrai que nous nous posons souvent la question sur l’impact de notre présence dans les différents pays que nous traversons.
Comme les gestes simples pour sauvegarder la planète, nous pensons que l’on peut adopter des gestes simples pour limiter les effets négatifs de notre passage. En prendre conscience est déjà un pas vers un « tourisme responsable ».

Voici quelques règles de base à suivre : se renseigner un minimum sur les us et coutumes des pays visités, respecter les sites et les rituels sacrés, lors d’un passage dans un petit village se présenter au chef du village pour exposer les motifs de sa visite, économiser l’eau, ne pas acheter des produits en voie de disparition (coraux, serpent, pic de porc épic, carapace de tortue…), consommer local et privilégier les petits marchands, ne pas donner un pourboire disproportionné par rapport au coût de la vie, ne pas gâcher la nourriture…

Marche vers les Hmongs

2 jours de marche pour aller Ă  la rencontre des Hmongs, peuple montagnard qui vit dans le nord du Laos. La marche est Ă©prouvante car il fait chaud.

dia11

Nous traversons six petits villages dans lesquels la vie s’égraine doucement. Nous partageons des moments simples d’échanges et d’activités.

dia12

Les enfants sont toujours surpris de notre passage et nous saluent avec beaucoup de chaleur et de spontanéité.

dia13

Les chasseurs d’œufs de fourmis

Les laotiens raffolent des œufs de fourmis. C’est un met succulent pour eux. Voici des enfants qui reviennent de la chasse aux œufs de fourmis avec dans leur besace un nid de fourmis rouges très voraces. Nous en avons fait l’expérience dans la forêt et avons du courrir pour échapper à leur attaque.

dia14

Les croyances

La religion principale est le bouddhisme. Les moines sont très respectés par la population.

dia15

Ils sont omniprésents dans les villes et mettent de la couleur avec leur robe jaune safran.

dia16

Ils méditent de longues heures durant mais se livrent très souvent en fin de journée à des travaux d’entretien des temples.

dia17

Au Laos, bouddhisme et animisme se côtoient. Tous les Laotiens croient aux Phis qui représentent à leurs yeux à la fois un fantôme, une âme, un esprit et un revenant. Pour que les Phis se tiennent tranquille, on érige un petit autel devant sa maison et on leur donne de la nourriture.

dia18

Les gestes de Bouddha

Chaque mudra (position du Bouddhas) a une signification. Voici quelques décryptages des attitudes de Bouddha.

dia19

dia20

La forêt fond comme la glace…

La forêt représentait en 1960 plus de deux tiers de la superficie du pays. Aujourd’hui elle ne recouvre plus que 40 % du territoire. Le principal responsable de cette chute vertigineuse est l’exploitation forestière à outrance pour exporter principalement vers la Thaïlande le bois précieux (palissandre, bois de rose, tek…).

dia21

La technique du brulis pratiquée par les minorités n’est responsable que pour une très faible part de cette catastrophe.

dia22

Quand on fait dans la journée 10 h de bus, on a le temps de constater les dégâts : des pans entiers de forêt anéantis. Son voisin, le Cambodge a vu en 30 ans sa forêt se réduire d’un quart et l’hécatombe se poursuit…

Ce phénomène est malheureusement une constante de tous les pays que nous traversons. Le dernier en date : la Malaisie a bradé sa forêt millénaire pour planter des palmiers à huile.

dia23

Les mutilés « d’après guerre »

Exposition instructive proposée par le gouvernement laotien pour sensibiliser l’opinion public aux dégâts occasionnés par les obus et mines pendant les dernières guerres.

dia24

Le Laos n’est pas épargné et compte encore aujourd’hui de nombreuses victimes. L’arme est sans pitié : les membres sont touchés ainsi que les yeux.

Plus, jamais çà !

dia25

Voyage de nuit

Bus de nuit couchette pour rejoindre le sud du pays. Les enfants sont ravis de ce lit ambulant et attendent avec impatience le voyage retour. Les voyages de nuit sont économiques et dans ces conditions de confort permettent de gagner 1 journée de trajet, bien que nous disposons d’un peu de marge !

dia26

Les tuk tuk source de pollution

Petite moto taxi au moteur à deux temps, le tuk tuk est un moyen bien pratique pour se déplacer en ville et en agglomération. Revers de la médaille, c’est le roi de la pollution.

L’OMS estime que la pollution atmosphérique tue plus de 500 000 personnes par an en Asie.

dia27

Tranches de vie

C’est l’effervescence ce matin au terminal de bus de Paksé. Noam, la coqueluche des laotiens se fait porter par un vieux Monsieur et caresser les cheveux par l’ensemble de la gente féminine. Les femmes adorent toucher les boucles de Noam.

dia28

Après quelques discussions, nous montons dans un taxi-camion qui doit nous mener aux
4 000 îles proches de la frontière cambodgienne.

dia29

Devant nos yeux, se déroule des tranches de vie hautes en couleurs. Les gens sourient, se parlent et s’entraident. Mais quel est donc cette étrange planète ? C’est le Laos…

Durant tout le trajet (soit environ 3 heures) les femmes commercent. Les haltes nombreuses sont propices à toutes sortes de transactions. Une vieille dame assise à côté de nous prépare minutieusement son mélange et machouille avec acharnement sa chique pour la recracher 5 minutes plus tard dans un sachet. De l’autre côté, une petite fille se régale d’un légume qui ressemble à des haricots pendant que sa mère lui fait les poux.

dia30

Seuls les canards ne sont pas trop satisfaits de ce voyage !

dia31

Vestiges de la civilisation Kmères

Wat Phou, site archéologique classé au patrimoine mondial de l’humanité signifie « Temple de la Montagne ». C’est ici qu’est née la civilisation Kmère bien avant le site d’Angkor au Cambodge.

dia32

En route pour la visite guidée…

Nous pénétrons tout d’abord au sein du site par la grande allée bordée de lingams de Shiva.

dia33

Sur votre droite, vous contemplez le palais des Hommes lieu de culte.

dia34

Sur votre gauche, vous pouvez admirer le palais des femmes d’où partait autrefois un chemin qui rejoignait Angkor.

dia35

Nous continuons jusqu’au flanc de la montagne pour atteindre le sanctuaire d’origine brahmanique.

dia36

Les 4 000 îles repère des derniers dauphins d’eau douce

Nous voici plongés dans le district de Siphandone qui signifie « les quatre mille îles » à la frontière du Cambodge. Le Mékong se divise en de multiples bras et laisse apparaître plein de petites îles qui seront peut être bientôt classées au patrimoine mondial de l’humanité.

dia37

Nous partirons le matin tôt en pirogue à moteur pour rejoindre le repère des dauphins. Il n’en reste plus qu’une centaine car les braconniers ne font pas toujours dans la dentelle surtout lorsqu’ils pêchent à l’explosif.

Notre sortie ne sera pas très fructueuse puisque nous n’apercevrons que quelques spécimens de loin venir prendre leur respiration. En revanche, le site est splendide mais la chaleur des 9h00 devient intenable.

dia38

Envolons nous maintenant vers le pays de l’empire du milieu.

dia39

Yala, en avant l’aventure !

Pour les amateurs, voici quelques photos en vrac du Laos…

dia40

dia41

dia42

dia43

dia44

dia45

dia46

dia47

dia48

dia49

dia50

dia51

7 Commentaires à “Â« SabaĂŻ dii » le Laos : bonjour le Laos…”

  1. bertrand a envoyé:

    Bonjour a toute la famille,
    Ca me fais tres plaisir de lire votre parcours laosien.Content d’apprendre des choses,mais egalement nostalgique de ce beau pays.
    Vos photos me rappellent de beaux moments passes sur ces terres.
    Je suis en ce moment en Indonesie et je tombe amoureux de cet archippel d’une richesse rare.
    Gros bisous a tous et que votre voyage continue a vous fasciner(et nous par la meme occasion!).
    bertrand,l’autostoppeur de Borneo!

  2. Roland le Mustango a envoyé:

    Namasté les amis,
    Bon je vois que vous commencez Ă  vous entraĂ®ner pour le Mustang…
    C’est bien, toutefois, reposez-vous un peu avant cette balade de 15 jours dans le royaume minĂ©ral…
    Toujours plus de touristes au Laos et oui, malheureusement dĂ©jĂ  il y a 5 ans en un an de temps beaucoup de transformation mais la population est adorable… Avec le NĂ©pal c’est vraiment lĂ  que j’ai trouvĂ© un accueil simple, chaleureux et sans arrière pensĂ©e ce qui est rare de nos jours sur cette planète…
    Ici, beau temps dans la presqu’Ă®le, encore du froid du cotĂ© de l’Est mais le printemps arrive…
    Dans un peu plus d’un mois, nous serons ensemble et j’espère vous faire dĂ©couvrir un autre peuple qui va vous sĂ©duire je pense…
    A très bientĂ´t, et surtout profitez au maximum de ces moments …

    N’oubliez pas de me dire par quel vol et Ă  quelle heure vous arrivez Ă  Katmandu et si vous avez besoin de quelque chose de particulier…

    A plus

    Roland

  3. felomene a envoyé:

    salut a tous! bon courage pour la suite, je vois que vous avez toujours cette etincelle dans le regard, et bien mes amis bravo !!!!!!!!!
    je vous souhaite d’etre toujours aussi curieux et passionnes.
    je vous embrasse et vous dis a tres bientot.

  4. OC Lipsheim a envoyé:

    Bonjour Ă  tous,

    Merci pour les dépaysements que vous nous procurez !

    A bientot. Les amis du foot de l’OCL

  5. BOCHEUX Jean-Pierre a envoyé:

    Bonjour Ă  vous quatre,

    Merci pour toutes ces merveilleuses photos que vous nous faites parvenir…A chaque fois je me dis ” ils ont rencontrĂ© le meilleur “, et Ă  chaque fois je suis Ă©merveillĂ© de toutes ces images nouvelles, de ces gens qui vivent avec très peu mais qui ont une grande vertu…le sourire.

    Bon courage pour le reste de route qu’il vous reste Ă  faire.

    Oui, c’est vrai les bourgeons sont apparus…le printemps lui vient sur la pointe des pieds…très très tranquilement.

    Amicalement

    Jean-Pierre BOCHEUX

  6. Sylvie Roth & Co a envoyé:

    Un petit coucou de la capitale (enfin de la nĂ´tre ! ;-)… la vĂ´tre changeant tellement souvent cette annĂ©e !
    On se rĂ©gale toujours autant en vous suivant pas Ă  pas…

    Nous on se prĂ©pare Ă  partir au ski… Neige et soleil, c’est certes plus banal mais le grand air et la montagne feront du bien Ă  toute la tribu !

    On pense bien fort Ă  vous 4
    BIZZZZ

  7. Famille Karcher a envoyé:

    Bonjour Ă  tous,

    Nous lisons en famille le récit de vos aventures depuis votre départ.
    Les enfants sont toujours autant captivés par vos commentaires et vos si belles photos.

    Sauterelles grillĂ©es, oeufs de fourmis, nous mettent en appĂ©tit….
    Somme toute, on prĂ©fère rester sur la tarte flambĂ©e (alsacienne, celle-ci) et les enfants le lapin de Pâques….allez courage, encore 3 mois Ă  tenir !

    Bravo pour vos leçons de vie et de respect des cultures différentes des nôtres.
    Prenez soin de vous.

    Famille Karcher Martin